L’isolation des ponts thermiques : garante d’économies d’énergie et de confort

L’isolation des ponts thermiques : garante d’économies d’énergie et de confort

QU’EST-CE QU’UN PONT THERMIQUE?

Profitez d’un rabais de 7 % sur la cellulose et de 5% sur le polyuréthane giclé si vos travaux sont exécutés avant le 20 juillet 2022. Rabais maximum de 250.00$. Applicable au propriétaire de bâtiment résidentiel seulement.

Souvent dus à des erreurs de conception (ou à une construction qui prend de l’âge), les ponts thermiques nuisent considérablement à l’efficacité énergétique d’une habitation en causant d’importantes déperditions de chaleur. La cause? Le phénomène de conductivité thermique des matériaux!

Ce que nous appelons un « pont thermique » est cette zone de rupture de la résistance thermique entre deux points de l’isolant, qui engendre une perte de chaleur vers l’extérieur du bâtiment par conduction thermique des parois. Concrètement, cela signifie un inconfort pour les occupants lorsque la température extérieure est basse, ainsi que des problèmes de condensation sur les surfaces devenues froides (pouvant mener à d’éventuels problèmes de moisissures).

Pont thermique plancher

Si le polyuréthane arrive en tête des matériaux aux propriétés isolantes avec une valeur R-6 au pouce, l’acier, l’aluminium et le cuivre affichent, quant à eux, un coefficient de conductivité thermique dangereusement élevé (de 45 à 384 W/m.K vs 0.028 pour l’uréthane giclé de type II)! Les châssis de fenêtre en aluminium de même que les poutres porteuses en acier (si elles se prolongent jusque dans l’enveloppe extérieure du bâtiment) sont des exemples flagrants de ponts thermiques. Mais un plancher et/ou un balcon de béton, le bois des charpentes et le vitrage des fenêtres devraient tout autant attirer votre attention.

COMMENT REPÉRER UN PONT THERMIQUE?

Il est très difficile d’identifier les ponts thermiques à l’œil nu. Des surfaces froides, la formation de condensation et/ou des taches d’humidité constituent un bon indicateur de la présence d’un pont thermique, mais nous recommandons toutefois de faire appel à un professionnel certifié, qui inspectera votre habitation et posera un diagnostic précis à l’aide d’une caméra infrarouge (thermographie) mettant en évidence les écarts de température. Dès lors, les problèmes de déperdition de chaleur pourront être traités et résolus de manière proactive.

COMMENT ÉLIMINER UN PONT THERMIQUE?

Bien qu’il existe de nombreuses techniques permettant de traiter les ponts thermiques, l’isolation par l’extérieur demeure la solution la plus efficace afin de réduire leur effet. L’installation de rupteurs de ponts thermiques, l’isolation du sol et des fondations de même que le remplacement des fenêtres sont également à considérer. Si vous prévoyez la construction d’une maison neuve, il est impératif de choisir des matériaux et des procédés de construction réduisant au maximum les pertes surfaciques par les parois ainsi que leurs jonctions.

Cet article a été publié originalement le 16 Juillet 2016 par Marcel Lapierre

Ces articles vous intéresseront