Isolation d’un plancher de véranda ou solarium à l’uréthane

Isolation d’un plancher de véranda ou solarium à l’uréthane

Profitez d’un rabais de 7 % sur la cellulose et de 5% sur le polyuréthane giclé si vos travaux sont exécutés avant le 20 juillet 2022. Rabais maximum de 250.00$. Applicable au propriétaire de bâtiment résidentiel seulement.

L’automne est maintenant bien installé et la fraîcheur de votre véranda vous rappelle les factures de chauffage faramineuses des hivers précédents? Peut-être devriez-vous penser améliorer l’isolation de cet espace de vie trois saisons, afin de profiter d’un confort accru et d’effectuer des économies d’énergie substantielles, tant l’été que lors des grands froids hivernaux.

ISOLATION D’UNE VÉRANDA EXISTANTE

Une majorité de vérandas et de solariums comportent un plancher sur vide, qu’il soit fait de ciment ou de bois. Malheureusement, cet espace non-chauffé sous le plancher contribue à une circulation d’air froid et humide, rendant la pièce très inconfortable en hiver, avec les dérapages énergétiques qui s’ensuivent.

Pour pallier à ce désagrément, une solution s’impose : isoler le dessous du plancher à l’aide de 5 pouces minimum d’uréthane giclé, ce qui assura une valeur isolante élevée de R-30. En plus d’agir en tant que pare-air et pare-vapeur, l’uréthane scellera parfaitement la structure ainsi que tous les interstices du plancher, garantissant une étanchéité incomparable au froid, à l’humidité et à la chaleur. (Lors d’une construction neuve, le code du bâtiment exige R-29.5 pour un plancher exposé. L’application de 5 pouces d’uréthane sous le plancher d’une véranda ou d’un solarium rencontre cette norme, qui est adaptée à la rigueur du climat nordique québécois.)

IMPORTANT : Au Québec, l’uréthane le plus performant peut s’appliquer jusqu’à – 10 degrés Celsius. Vous devez donc prévoir la réalisation de vos travaux entre les mois d’avril et décembre. Durant l’hiver, toutefois, il demeure possible de procéder à l’application d’uréthane giclé lors de journées clémentes.

Si votre véranda dispose d’un grenier conventionnel à pente et que son accès est aisé, vous pourriez également jeter un coup d’œil à l’isolant actuel. Est-il en bon état et présent en quantité suffisante? Si vous jugez que non, nous vous conseillons fortement de procéder à l’ajout ou au remplacement de l’isolant de votre entretoit.

À CONSIDÉRER LORS DE LA CONSTRUCTION D’UNE VÉRANDA NEUVE

– La véranda doit s’arrimer parfaitement au mur extérieur de la maison.
– Contrez à tout prix les ponts thermiques pendant que le mur est ouvert.
– La véranda et le solarium doivent être isolés adéquatement, préférablement à l’aide d’uréthane giclé.
– L’entretoit doit aussi être isolé convenablement.
– Préférez une fenestration de qualité avec un facteur U suffisamment bas (coefficient de transmission de chaleur).
– En raison de la conductivité thermique du verre, n’hésitez pas à compenser par des murs plus performants isolés à l’aide de 5 pouces d’uréthane giclé (pour une valeur R-30).

Si vous respectez ces principes de base, vous bénéficierez d’un confort thermique optimal en toute saison!

Cet article a été publié originalement le 1 Octobre 2016 par Marcel Lapierre