close menu

Isolation de la toiture et du grenier

« Avoir un bon toit au-dessus de sa tête »: l’expression dit bien à quel point cet élément de votre habitation est important!

C’est bien connu, la chaleur monte, et ce qui l’empêche de se dissiper dans la nature, c’est cette barrière entre le ciel ouvert et vous que constitue votre toit. On la voudra donc la plus étanche possible!

Aujourd'hui, l’on isole la majorité des toits de maisons neuves à pente régulière à l'aide de cellulose soufflée. La préparation est fort simple, et – lorsqu'il est bien appliqué – ce type d’isolant est très efficace. Les toits qui comportent des configurations géométriques plus complexes peuvent présenter certains défis de ventilation, et en pareil cas il est recommandé de consulter un expert.

Certains toits ont une configuration de paliers de différentes hauteurs: chaque portion du toit qui est exposée à la chaleur d’une pièce habitée doit être bien isolée!

Dans tous les cas, le principe à respecter est simple: la température doit être la même à l’intérieur comme à l’extérieur de votre entre-toit.

Une ventilation ou une isolation inadéquate dans l’entre-toit peuvent entraîner la formation de glaçons et réduire la durée de vie d’une toiture.

Isolation modèle

Vu son importance, votre toit mérite que vous utilisiez les bons matériaux:

  • un pare-vapeur (polythène 6mm) avec chevauchement
  • un scellant acoustique
  • des arrêts de laine (cartons / déflecteurs) à la limite extérieure de la lisse, afin de contrer les ponts thermiques*
  • de la cellulose

(*Bien entendu, une installation conforme est de rigueur!)

On a avantage à utiliser de l’uréthane, pour un scellement hermétique, dans les toits cathédrale et les espaces restreints.

Isolation Majeau recommande

Prendre certaines précautions

Pour une bonne isolation du toit, assurez-vous que:

  • les évents de plomberie sont bien scellés
  • la trappe du toit est bien scellée et isolée
  • les soffites ne sont pas obstrués
  • les boîtiers des lumières encastrées sont conformes et adéquatement isolés (la chaleur générée par l’ampoule peut créer des problèmes de condensation)
  • la cheminée centrale, s’il y en a une, comporte un boîtier et un dispositif d’évacuation (chaleur radiante)
  • la ventilation est adéquate

Procéder à de bons arrimages murs-toits et puits de lumière

Une attention particulière doit être portée à l’arrimage d’un mur extérieur avec l’ajout du toit. Quant aux puits de lumière, ils représentent un défi particulier: ils devront être parfaitement scellés et isolés, si l’on veut éviter des problèmes d’humidité et de condensation.

Toit cathédrale – une attention particulière

Le toit cathédrale est populaire de nos jours, et plusieurs y appliquent la laine isolante. Or, comme il reste généralement un espace entre l’isolant et les fermes de toit, cela accroît le risque de créer des ponts thermiques. L’uréthane est plus indiqué, car il permet non seulement de bien sceller votre toit mais aussi d’en solidifier la structure.

On en parle sur notre blogue!

Voici 4 articles, rédigés par nos experts maison, qui sauront vous intéresser:

Glaçons sur le rebord du toit causés par une mauvaise isolation
Problèmes de moisissures et d'humidité dans la maison
Subventions Rénoclimat et RénoVert pour rénovations vertes
Attention aux entreprises d'isolation frauduleuses

Vous avez une question?

Nos experts sont disponibles pour vous guider!