close menu

Isolation des murs de la maison

On le sait depuis toujours: les murs sont une importante source potentielle de pertes de chaleur.

Conséquence: plus vous ferez des choix judicieux en ce qui concerne l’enveloppe de votre maison, plus vous pourrez, à moyen terme, investir ailleurs – dans vos RÉER, par exemple! – plutôt que dans des réparations.

Un isolant comme l’uréthane giclé de Type 2 permet d’ailleurs d’envisager des économies de structure (p. ex., en utilisant des montants de type « 2 x 4 » plutôt que « 2 x 6 »).

Loin d’être un luxe, une isolation conforme et performante de vos murs est donc une nécessité!

Conseils d’Isolation Majeau

Quel isolant ?

Tout comme il existe de nombreux matériaux pour les murs, vous pouvez utiliser plusieurs types d’isolants, et bien sûr des choix s’imposent. Quelques principes directeurs:

  • Portez une attention particulière à l’intégrité de la structure et à la continuité du pare-air (problèmes d’infiltration) et du pare-vapeur (problèmes d’humidité).
  • Compte tenu des grandes surfaces à couvrir, vous pouvez faire appel à une isolation conventionnelle pour les murs (rez-de-chaussée et deuxième étage).
  • Vous utilisez de la laine isolante (« matelas ») ? Attention à la pose, afin de respecter les normes de la RBQ.
  • Apportez un grand soin à recouvrir les ponts thermiques en appliquant, un isolant continu, p. ex., l’uréthane giclé.

Tout comme l’isolation thermique dans son ensemble, le pare-vapeur doit respecter les normes du Code de la construction du Québec (2005).

Isolation de murs mitoyens (cottages semi-détachés)

Astuce: isolez vos murs mitoyens comme si vous aviez une maison détachée, en portant une attention particulière aux murs de blocs de béton (maisons de ville).

La laine isolante

Quoique fort populaire, la « laine isolante » n’est pas le seul matériau que vous pouvez utiliser pour les murs. Par exemple:

  • L’uréthane giclé permet – en une seule application – de couper les ponts thermiques et de sceller parfaitement l’enveloppe de votre maison, avec les avantages suivants:
    • valeur R supérieure (6) au pouce
    • pare-air
    • pare-vapeur
  • L’injection de cellulose dans les cavités des murs est une autre option intéressante.

Plus sur la laine isolante.

Les solives de rive

Il n’est pas rare de trouver des déficiences d’isolation dans les solives de rive; or il s’agit d’un endroit où l’isolation conventionnelle est à proscrire, vu la proximité du béton et le risque élevé d’infiltrations d’air.

L’isolation de la solive de rive présente un défi particulier, compte tenu de sa géométrie. L’application de 3.5 pouces d'uréthane giclé de Type 2 à scellement hermétique assure la continuité avec l’isolation de la fondation et des murs.

N’oubliez pas les fenêtres!

  • L'uréthane à faible expansion est un produit approprié pour sceller et isoler les pourtours des fenêtres.
  • L'uréthane giclé de Type 2 est préférable pour isoler les linteaux, en remplacement d’un isolant conventionnel.

Isolation des fenêtres: quelques précautions

  • Appliquer le cordon d'uréthane à partir du thermos de la fenêtre vers l’extérieur.
  • Apporter une attention particulière aux cales (shims), pour éviter les infiltrations d’air.
  • Vérifier l’étanchéité, après l’application.

On en parle sur notre blogue!

Voici 4 articles, rédigés par nos experts maison, qui sauront vous intéresser:

Problèmes de moisissures et d'humidité dans la maison
Subventions Rénoclimat et RénoVert pour rénovations vertes
Injection de cellulose dans les murs
L’isolation des ponts thermiques : garante d’économies d’énergie et de confort

Vous avez une question?

Nos experts sont disponibles pour vous guider!