close menu

Insonorisation de la maison

La musique de l’un est le bruit de l’autre, et inversement.

Autrement dit, le « bruit » est une perception tout à fait subjective.

Subjective ou pas, idéalement, dans le cas d’une maison neuve vous voudrez déterminer avant la construction à quel niveau sonore vous souhaitez être exposé. En règle générale, plus une habitation est étanche, moins ses habitants seront dérangés par le bruit.

En général, les deux grands ennemis de votre quiétude sont les fuites d’air et les vibrations. Comme l’air est un « conducteur » du son, un mur qui laisse passer l’air laissera aussi passer le son.

Quelques définitions:

  • Son: vibration dans l’air, l’eau ou un autre média, que l’oreille perçoit.
  • Bruit: son indésirable, selon la perception subjective du récepteur.
  • Décibel: unité objective de mesure du son.

Isolation Majeau recommande

Insonoriser les murs

Première étape: déterminer s’il s’agit d’un bruit d’impact (p. ex., des talons hauts) ou aérien (la voix ou le son d’une radio ou d’une télé).

Pour l’insonorisation des murs, différentes pistes s’offrent à vous:

  • Opter pour un investissement structurel, p. ex., avec des doubles cloisons alternées (en quinconce).
  • Ajouter de la cellulose injectée ou de la laine de roche en matelas entre les murs, pour atténuer le transit du son entre deux pièces (plus l’on injecte de livres au pied-cube, plus l’insonorisation est efficace).
  • Poser des barres résilientes avant le gypse.
  • Poser deux épaisseurs de gypse: commencer par tirer un joint de plâtre ou un scellant acoustique sur le premier rang de gypse et décaler les joints du deuxième rang, pour éviter de les superposer aux joints de la première couche de gypse.
  • En terminant, poser du scellant acoustique sur les pourtours des murs, partant toujours du principe qu’en colmatant les fuites d’air, vous évitez la propagation du son.


Plusieurs autres compositions de murs peuvent augmenter ou diminuer le niveau d’insonorisation, mais signalons que l’improvisation est à proscrire dans ce domaine!

Trois produits d’insonorisation efficaces

  • La laine de fibre de roche est un produit fortement utilisé pour réduire le niveau sonore entre deux cloisons.
  • La cellulose – un produit écologique fait à partir de plus de 85% de papiers journaux recyclés – est très souvent utilisée pour insonoriser les logements superposés déjà construits.
  • Les barres résilientes sont fréquemment utilisées pour réduire les vibrations des murs ou des plafonds: d’installation facile, elles permettent de séparer le gypse des montants de la cloison (désolidarisation), réduisant ainsi les vibrations.

Votre protection légale contre le bruit

La section 5.9 du Code national du bâtiment (CNB, 2005) régit les normes à suivre en matière de bruit. L’indice de transmission du son (ITS) déterminé selon des normes ASTM prévoit les niveaux minimum acceptables pour le bruit. Vous pouvez consulter à ce propos le Guide en acoustique du bâtiment, sur le site de l’APCHQ.

La porte!

Une porte pleine ou capitonnée arrête le son plus efficacement qu’une porte creuse. Vous pouvez aussi améliorer le potentiel d’insonorisation d’une porte existante en posant un coupe-froid et en calfeutrant les espaces d’air au pourtour du cadrage.

Guide en acoustique du bâtiment - APCHQ

On en parle sur notre blogue!

Voici 1 article, rédigés par nos experts maison, qui sauront vous intéresser:

Insonorisation : les meilleures pratiques pour gagner la bataille contre le bruit

Vous avez une question?

Nos experts sont disponibles pour vous guider!